Nicolas Sarkozy écoute Linselles

— 

Une stèle commémorative avait été dévoilée le 8 janvier à Linselles.
Une stèle commémorative avait été dévoilée le 8 janvier à Linselles. — M. Libert / 20 Minutes

La requête des familles de Léocour et Delory a été entendue par Nicolas Sarkozy. Les proches des deux otages nordistes, tués au Niger en janvier 2011, souhaitent faire reconnaître qu'Antoine et Vincent sont « morts pour la France ». « Ils ont été victimes d'une opération de lutte contre le terrorisme menée par la France », avait expliqué Annabelle Delory, la sœur de Vincent. La demande, formulée lors de la pose d'une stèle au cimetière de Linselles, début janvier, a été relayée par le député UMP Christian Vanneste. Lequel a indiqué vendredi qu'il avait reçu une réponse favorable de Nicolas Sarkozy. « Le président de la République m'écrit qu'il appuie cette demande et la transfère au ministre de la Justice et au ministre de la Défense. » Il reste à savoir comme, juridiquement, obtenir ce statut militaire pour des victimes civiles. Christian Vanneste a sollicité un rendez-vous avec Michel Mercier, ministre de la Justice.O. A.