A 24 : l'UMP apporte sa contribution

©2006 20 minutes

— 

L'A 24 réservée aux véhicules de tourisme. C'est la proposition de Christian Decocq, député du Nord (UMP), alors que la phase de concertation publique s'est engagée le 10 mai dernier. « J'ai soutenu cette idée dès 1992, explique le député. Cela permettrait de diviser le coût de l'A 24 par deux, selon les spécialistes. »

Cette autoroute dite « légère » combinerait le rail et la route et renverrait le trafic de marchandises au ferroutage. « C'est un compromis entre l'intérêt général et celui des usagers. »

Fanny Bertrand