Roubaix confirme son renouveau

©2006 20 minutes

— 

Premiers coups de pioches. La semaine dernière, la démolition d'une ancienne friche textile a débuté rue du Curoir à Roubaix, là où sera construite l'Ecole nationale de la protection judiciaire de la jeunesse, actuellement située en banlieue parisienne. « Nous poursuivons le maillage dans le Nord. Il y a déjà l'Ecole nationale de police à Roubaix, explique t-on au ministère de la Justice. Cette ville offre un potentiel en matière de sites. » Sans créer d'emplois directs, cette délocalisation, promise il y a douze ans lorsqu'Edouard Balladur était Premier ministre, permettra de dynamiser l'économie locale. « Plus de deux cents stagiaires vont y loger, précise t-on à la mairie de Roubaix. Cela va générer de la consommation. » L'école – dont la construction est estimée à 23 millions d'euros – ouvrira en 2008, l'année où l'Edhec prendra aussi ses quartiers à Roubaix.

F. B.