Les toutous lillois n'ont plus qu'à bien se tenir

©2006 20 minutes

— 

Un ras-le-bol des crottes enfin entendu. A partir du mois de juin, quarante-deux parcs lillois seront interdits aux chiens, et quinze autres limités aux animaux tenus en laisse. Tout contrevenant encourra 38 euros d'amende. Objectif : « Faire renaître une culture de jardin public à Lille. » En clair, permettre aux enfants se rouler dans l'herbe sans se relever... crottés. Une brigade de salubrité de huit policiers en VTT et quatre gardiens de parcs assermentés seront chargés de faire respecter ces mesures. En 2005, quarante-sept propriétaires de chiens ont été verbalisés, huit cents autres rappelés à l'ordre. De plus, les « espaces-crottes » étaient peu utilisés. Des résultats jugés insuffisants par la mairie, qui suit donc l'exemple d'autres communes, donnant ainsi suite à des plaintes récurrentes formulées lors des conseils de quartiers. Et la liberté des toutous dans tout ça ? Pour leur accorder plus d'espace, la mairie conseille d'investir dans les laisses à enrouleur.

Esther Lefebvre