L'académie de Lille perd plus de mille postes

— 

Des profs en moins. Le rectorat a expliqué hier les raisons de la suppression de 1 020 postes dans l'académie pour la prochaine rentrée scolaire. Ces coupes s'expliquent, dans le premier degré, par la baisse du nombre d'élèves. « Il est prévu cinq mille élèves en moins », explique la rectrice Marie-Jeanne Philippe. D'où la suppression de 335 postes, auxquels vont s'ajouter celui de 64 assistants étrangers. Dans le 2nd degré, le calcul est plus savant. L'achèvement de la réforme du baccalauréat professionnel devrait voir disparaître 5 300 élèves des lycées pro. Jusqu'à présent, il y avait un surnombre d'élèves dans ces filières à cause du double flux BEP et bac pro. Ce sont donc 589 postes qui vont être supprimés en lycée professionnel. Dans les lycées d'enseignement général, ce sont 117 postes qui vont sauter, malgré les 940 élèves supplémentaires. « On brade l'avenir des élèves pour gagner quelques postes à court terme », sinsurge le syndicat SNES.G. D.