La délinquance en baisse dans le département

— 

En cette année électorale, la nouvelle tombe à pic pour le gouvernement. Dans quasiment tous les domaines, les chiffres de la délinquance affichent une baisse en 2011. « La délinquance générale a reculé de 2,4 % et la délinquance de proximité de plus de 6 % par rapport à 2010 », se félicite Dominique Bur, préfet du Nord. Avec une accélération significative sur la lutte contre la prostitution. Derrière ces bons chiffres, l'accent est mis sur le taux d'élucidation* en hausse. Plus d'un tiers des enquêtes sont ainsi résolues. « Le taux est parmi l'un des meilleurs des grands départements en France », précise Didier Perroudon, patron de la police départementale.
Seuls points noirs, les chiffres en hausse concernant les atteintes volontaires à l'intégrité physiques (+ 4,8 %), les vols simples et à la tire et, à la marge, le travail clandestin (9 infractions supplémentaires constatées). « La problématique des cambriolages persiste en zone rurale », avoue également Jude Vinot, chef de la gendarmerie du Nord. Enfin, Frédéric Fèvre, procureur de Lille, analyse ces bons résultats par « une réponse ferme et rapide » de la justice. « Je privilégie les comparutions immédiates qui sont passées de 897 en 2010 à 1071 en 2011 », explique-t-il.G. D.
* Ce taux implique les personnes arrêtées et non condamnées.

Route

La mortalité sur les routes du département a diminué de moitié en dix ans. L'année 2011 a connu une nouvelle baisse du nombre de tués (80 au lieu de 85). En revanche, le nombre d'accidents a augmenté (2061 cas, + 8 %) et le nombre de blessés d'environ 10 %. L'année 2012 a néanmoins bien mal commencé avec six morts à déplorer en quinze jours.