Enterré dans un jardin à Fives

Gabriel Thierry

— 

Le corps a pu être formellement identifié grâce aux papiers d'identité retrouvés.
Le corps a pu être formellement identifié grâce aux papiers d'identité retrouvés. — M.Libert / 20 Minutes

Il avait été signalé à tort à Lille ou ailleurs. Simon Cordier n'était en réalité pas très loin de chez lui. Ce jeune homme d'Hellemmes était porté disparu depuis le 30 décembre. L'énigme vient d'être résolue de manière dramatique par la sûreté urbaine de Lille.

Un différend
Sur les indications d'un témoin, elle a en effet déterré, hier soir, le corps de Simon Cordier, enfoui dans le jardin d'une petite maison de la rue Gutenberg, à Fives, à deux pas du domicile de la victime. Son corps a pu être formellement identifié grâce aux papiers d'identité retrouvés.
La police n'avait pas sonné à la porte de cette maison par hasard. « Un proche de Simon avait expliqué qu'ils avaient eu tous deux un différend », explique une source proche de l'enquête. Sur place, les policiers ont retrouvé des stupéfiants et surtout des vêtements appartenant à Simon Cordier. Confronté à ces preuves, le témoin aurait avoué aussitôt aux policiers avoir enterré la victime au fond du jardin. Il a été placé en garde à vue, selon une source policière.
Pour le moment, les circonstances de ce drame restent floues. Les enquêteurs travaillent notamment sur l'hypothèse d'un règlement de comptes dans le cadre d'une affaire de stupéfiants. A charge pour eux d'établir qui a tué Simon Cordier, et pourquoi. Selon La Voix du Nord, le 30 décembre dernier, ce dernier s'était rendu chez un ami, à Fives.

Un autre disparu

Un autre jeune homme âgé de 26 ans habitant à Lille-Hellemmes a disparu dans la nuit du 3 janvier. Selon un de ses colocataires, il est parti avec sa voiture, une Twingo bleue, pour une destination inconnue. Cheveux châtain clair, yeux verts, 1,78 m, il portait un manteau noir. Appeler le 06 84 85 82 41.