Un réveillon sans incident

Gilles Durand

— 

Les CRS ont surveillé la Deûle.
Les CRS ont surveillé la Deûle. — M.Libert / 20 Minutes

Un Nouvel An sans encombre. La prévention renforcée, décidée par la préfecture du Nord, a visiblement porté ses fruits. « L'an dernier, le Nouvel An avait été tranquille, sans trop de rixes, ni aucun décès. Il faut qu'il en soit encore ainsi », avait annoncé le préfet, Dominique Bur, samedi soir, lors de la tournée d'inspection des services de sécurité. De fait la soirée s'est déroulée « dans le calme, sans incident majeur et sans dégât significatif aux biens publics ou privés », selon la préfecture qui avait mis en œuvre un dispositif particulier.

« Agir avec discernement »
Dans la nuit de samedi à dimanche, 730 fonctionnaires de police et de gendarmerie étaient mobilisées. En tout, 1 200 personnes ont été réquisitionnés durant ces trois derniers jours. Un effectif un peu plus important que les années précédentes. Aucun événement n'a été relevé aux abords de la Deûle où, pour la première fois, 24 CRS avaient été réquisitionnés dans la nuit de samedi à dimanche pour assurer la sécurité. Deux canots pneumatiques avec, à bord, trois CRS ont sillonné le canal durant la nuit. Deux patrouilles pédestres arpentaient, pour leur part, les berges. Pourtant, aucun noyé n'a jamais été recensé cette nuit-là, mais « le dispositif fait partie des mesures préventives mises en place par le préfet après la noyade d'un étudiant en septembre », précise la préfecture.
De même, il était interdit de vendre et d'utiliser des artifices de certaines catégories. Certains types de pétards, les plus petits, étaient autorisés, mais pas les mini feux d'artifice. « L'idée n'est pas d'empêcher les gens de faire la fête, mais d'éviter les débordements, soulignait le préfet. J'ai d'ailleurs demandé aux forces de l'ordre d'agir avec discernement ». Les débordements ont finalement été peu nombreux. Dans le département, les sapeurs-pompiers ont dû porter secours à 92 personnes sur la voie publique.

bilan

Durant la nuit du Nouvel An, 21 accidents de la route ont été déplorés dans le Nord, mais aucun tué. Le nombre de tués en 2011 est de 80, soit cinq de moins qu'en 2010. Le Nord détient néanmoins le record de tués en deux-roues : 26.