LILLE - Stand-by à Villers-au-Tertre

— 

Pas de mise en examen pour Pierre-Marie Cottrez. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai a une nouvelle fois rejeté vendredi la demande formulée par le parquet de Douai. Le mari de Dominique Cottrez, la mère qui a reconnu huit infanticides découverts fin juillet 2010 à Villers-au-Tertre, conserve donc son statut de témoin assisté. Il a toujours nié avoir été au courant de la mort des huit nourrissons découverts dans deux propriétés de la famille. La justice considère donc que Dominique Cottrez a pu garder ce secret pour elle pendant dix ans. Un secret qui justifie d'ailleurs que les crimes ne soient pas prescrits, même s'ils ont été commis de 1989 à 2000.O. A.