Lille

Initiative lillo-européenne

Social Cinq nouveaux villages d'insertion Roms sur la métropole lilloise

L'Europe met la main au porte-monnaie pour les Roms. La Communauté urbaine de Lille (LMCU) a annoncé, la semaine dernière, l'implantation sur la métropole de cinq nouveaux villages d'insertion pour héberger 113 personnes. Quatre villages de ce type sont déjà en service à Faches-Thumesnil, Halluin, Lille et Roubaix. Ils accueillent 87 personnes accompagnées par l'AFEJI, une assocation de lutte contre l'exclusion.

Localiser les sites d'accueil
Les prochains villages verront le jour avec une partie de fonds européens : 300 000 € ont été prévus pour cette opération. « Il s'agit d'une disposition récente* qui permet à l'Etat, via la préfecture, de demander des aides à l'Europe pour soutenir le logement des personnes marginalisées », explique Hélène Flautre, députée européenne (EELV). Michel-François Delannoy, vice-président (PS) de LMCU a d'ores et déjà appelé les communes à localiser les sites potentiels pour accueillir ces futurs villages. Depuis un an, le nombre de Roms a doublé sur la métropole, atteignant les 1 500. « Ils occupent 60  % des places en hébergements d'urgence », déplore Sébastien Leprêtre, maire (UMP) de La Madeleine.

Expulsion

A Villeneuve d'Ascq, l'Atelier solidaire, qui s'occupe du sort des Roms, s'inquiète d'une possible expulsion sur la friche face à l'école d'architecture.