Suicide d'un garçon de dix ans à Roubaix

— 

Incompréhension. Un garçon de dix ans a été retrouvé pendu lundi après-midi dans sa chambre à Roubaix. L'enquête confiée au commissariat de Roubaix s'est rapidement orientée vers un suicide. D'après une source policière, son père a expliqué qu'il avait réprimandé son garçon « pour une babiole » un quart d'heure avant que le drame ne se révèle. Parti « bouder dans sa chambre », l'enfant a été découvert par sa cousine de douze ans, pendu par la ceinture de son kimono. Il n'a pu être réanimé. L'examen du corps effectué hier n'a mis en évidence aucune trace de maltraitance. « La famille, dont le père est salarié, n'avait aucun problème particulier qui aurait pu aider à comprendre un tel acte », confirmait hier la police de Roubaix. Une autopsie devrait toutefois être réalisée aujourd'hui à la demande du Parquet de Lille. Selon un rapport rendu fin septembre par Boris Cyrulnik, entre 40 et 100 enfants de moins de douze ans se suicident chaque année en France.O. A.