Possible retour des OGM dans le Nord

©2006 20 minutes

— 

OGM, le retour. Symboliquement déclaré, en mai 2004, région « sans OGM », le Nord-Pas-de-Calais pourrait accueillir des expérimentations à Anneux (Douaisis) et Cagnicourt (près de Cambrai). Les habitants des deux communes ont jusqu'au 28 avril pour donner leur avis sur un projet de la société Pioneer génétique. Celle-ci a demandé au ministère de l'Agriculture l'autorisation de lancer une campagne d'essai en plein champ d'un maïs génétiquement modifié, sur deux parcelles de 2 000 m2. « Cette consultation n'est disponible que sur Internet [www.ogm.gouv.fr], s'insurge Bernard Beaucamp, maire de Cagnicourt. Et même si l'on refuse, ce sont les autres qui décident. » En effet, l'accord sera donné par le ministère de l'Agriculture, après avis de divers spécialistes, dont la commission de génie biomoléculaire. Or celle-ci concluait, dans un rapport du 28 mars, que « l'expérimentation ne présente pas de risque pour l'environnement et la santé publique ». L'élu régional Vert, Dominique Plancke, refuse cet avis : « Le principe de précaution n'est toujours pas respecté. » Il se dit prêt à un éventuel fauchage, une action qui lui a valu une condamnation à Lille en septembre et une relaxe à Orléans en octobre.

C. B.