Huit tonnes de clopes partent en fumée

©2006 20 minutes

— 

Le bureau des douanes d'Halluin a procédé hier à la destruction de huit tonnes de cigarettes de contrebande saisies au mois de janvier dernier à la frontière franco-belge. « C'est une prise exceptionnelle, note Pascal Decanter, chef divisionnaire des douanes. Cela représente 20 % des saisies effectuées en France depuis le 1er janvier. » D'une valeur de deux millions d'euros, les 40 000 cartouches étaient simplement dissimulées dans un semi-remorque, derrière trois cartons de jouets.

A l'origine de cette prise : le flair des douaniers nordistes qui ont choisi de contrôler ce camion sur les 15 000 qui empruntent quotidiennement le terminal routier de Reckem. Pas question pour autant de parler de chance. « Nos hommes sont habitués au terrain, explique Pascal Decanter. Ils connaissent bien le type d'individus susceptibles de transporter des produits illicites. »

V. V.