Diramode : les salariés en veulent plus

©2006 20 minutes

— 

Journée décisive pour les salariés de Diramode, une entreprise textile de Neuville-en-Ferrain. C'est aujourd'hui que les négociations sur les salaires devraient s'achever. Après avoir débrayé jeudi dernier, les syndicats continuent de maintenir la pression en brandissant la menace d'une grève s'ils n'obtiennent pas une augmentation de 5 % et l'obtention d'un treizième mois de salaire. « On ne nous a promis que 1,6 % d'augmentation, sans 13e mois », explique Nathalie Hendoux, déléguée CGT. « Les salariés bénéficient aujourd'hui d'autres avantages. Comme, par exemple, les chèques vacances », répond la direction de l'entreprise.

F. B. & V. V.