Outreau bis : Myriam Badaoui a encore tout « inventé »

©2006 20 minutes

— 

Une nouvelle fois, Myriam Badaoui est revenue sur ses déclarations. Principale accusatrice et condamnée dans la première affaire d'Outreau, Myriam Badaoui avait accusé quatorze personnes de pédophilie avant de se rétracter. Vendredi, elle a reconnu avoir également « inventé » des accusations contre des personnes jugées depuis le 29 mars devant la cour d'assises de Saint-Omer pour violences et atteintes sexuelles sur leurs dix enfants. Myriam Badaoui avait en effet affirmé en 2001 que deux des accusés de l'affaire dite d'« Outreau bis », avaient abusé de leurs enfants en sa présence.

« J'étais mythomane, affabulatrice, je ne me souviens plus, expliquait-elle à Jean-Paul Beulque, le président de la cour, qui l'interrogeait en tant que témoin. Je ne vais pas soutenir ce que je n'ai pas vu. » La cour entendra aujourd'hui les parties civiles et le réquisitoire de l'avocat général demain. Le verdict est attendu vendredi.

S. B. (avec AFP)