Manifestation sous haute surveillance

— 

L'extrême droite inquiète la mairie de Lille. Mardi dernier, Martine Aubry a envoyé un courrier à la préfecture pour alerter les autorités de la tenue d'une manifestation « contre l'islamisation » dans sa ville le 8 octobre. Plusieurs centaines de militants d'extrême droite de toute la France sont attendues, à l'appel du groupe identitaire Opstaan, installé à Lambersart.
La maire de Lille craint « certaines provocations, voire des actes violents envers certains individus ciblés ». Elle expose « sa grande inquiétude  » et demande de « tout mettre en œuvre afin que l'ordre public soit respecté ». Interrogé vendredi, la préfecture assure n'avoir encore reçu aucune déclaration préalable du lieu où se tiendra ce rassemblement mais que le préfet « prendra les dispositions jugées nécessaires pour éviter les troubles à l'ordre public ». En effet, des mouvements lillois d'extrême gauche se mobilisent aussi pour préparer une contre-offensive. Le pavé lillois risque d'être incandescent.G. D.