LILLE - Désert médical en recul

— 

Les premières maisons de santé sont en ordre de marche. L'Agence régionale de santé (ARS) a annoncé, hier, l'installation officielle de neuf maisons de santé qui doivent pallier les problèmes d'accès au soin dans certaines zones régionales fragiles et sensibles. Dans la métropole, la première à fonctionner se trouve à Lille Moulins, rue d'Arras. « Nous y expérimentons un nouveau mode de rémunération pour les praticiens volontaires, explique Jean-Pierre Robelet, directeur de l'offre de soins à l'ARS. En plus de la rémunération à l'acte, la structure va toucher un forfait pour financer le travail de coordination ». D'autres projets sont dans les cartons, notamment dans le quartier du Marais à Lomme, ou en réflexion, comme à Hellemmes, Tourcoing ou Hem. Autant de zones définies comme en difficulté par rapport au nombre de médecins, infirmiers et kinés*. G. D.