Subventions : le conseil régional en veut pour son argent

©2006 20 minutes

— 

Aux entreprises de rendre des comptes. Selon le conseil régional, plusieurs n'ont pas entièrement rempli le contrat passé suite au versement de subventions. Ainsi, Trémois (200 suppressions d'emploi prévues au Cateau) est priée de rembourser 762 000 e. Autre exemple : Descamps, qui licencie 163 personnes dans son usine de Noyelles-sur-Selle, ne touchera que 115 000 e des 430 000 e promis pour sa plate-forme logistique.

C. B.