CPE : Une forte mobilisation en perspective dans la région

©2006 20 minutes

— 

Les salariés en soutien des étudiants. Dans de nombreux secteurs, les syndicats ont déposé des préavis de grève pour la journée de mobilisation nationale, prévue demain, contre la loi pour l'égalité des chances.

  • Transports Le métro devrait circuler normalement, mais Transpole prévoit de très fortes perturbations sur les réseaux bus, tramway et autocars. La direction régionale de la SNCF prévoit que 60 % des circulations habituelles en TER seront assurées, dont une partie par des autocars. Côté TGV Nord, le trafic devrait être assuré à 70 %. Les villes de Boulogne-sur-mer, Calais, Douai, Lens, Maubeuge, Valenciennes et Dunkerque verront leurs transports en commun perturbés.
  • Education Réunis en intersyndicale la semaine dernière, les représentants des enseignants ont appelé à la grève pour « stopper la casse de l'éducation ».
  • Services publics Poste, mairies et organismes sociaux pourraient débrayer lors de cette journée de mobilisation.
  • Cortèges Neuf manifestations prévues : à Lille (14 h 30, Porte de Paris), Arras (14 h, place Foch), Boulogne-sur-Mer (9 h, quai Gambetta), Calais (9 h, mairie), Saint-Omer (14 h 30, place Foch), Douai (10 h, place Barlet), Dunkerque (15 h, Place Jean-Bart), Cambrai et Valenciennes (10 h, hôtel de ville).

Vincent Vantighem

Fer de lance du mouvement, les étudiants feront partie du cortège demain. A l'université de Lille-III, les anti-CPE ont choisi de fêter leur premier mois de mobilisation par un festival culturel. Des animations sont prévues sur le forum de Lille-III et au cinéma Le Kino. Cet après-midi, à 15 h 30, ils organisent un débat baptisé « Conflit social et enjeux d'une lutte ».