Les antiblocage échauffent leurs voix

©2006 20 minutes

— 

Une cinquantaine d'étudiants « antiblocage » se sont réunis, vendredi place du Théâtre. « C'est la première fois qu'on se coordonne », explique Nicolas, qui milite pour le droit d'assister aux cours. A peine une dizaine il y a quinze jours, les « antiblocage » étaient satisfaits d'être plus nombreux cette fois-ci. « Notre prochain objectif est de rallier à notre cause les lycéens ainsi que les étudiants de Sciences-Po qui veulent aussi aller en cours, espère Nicolas. Il y a beaucoup d'étudiants boursiers. Depuis le début du blocage, ils paient leur logement sans pouvoir aller en cours. Ça ne peut plus durer. »

Fanny Bertrand