Quiproquo sur les sénatoriales

— 

Micmac sur les sénatoriales à Lille. Selon la Voix du Nord, la préfecture a saisi le tribunal administratif concernant la désignation des 155 grands électeurs supplémentaires aux sénatoriales. Le scrutin, effectué le 17 juin par un conseil municipal de Lille réuni pour l'occasion, n'aurait pas dû, selon la préfecture, inclure des élus des communes associées de Lomme et Hellemmes. Une audience se tiendra en milieu de semaine pour trancher la question. La ville de Lille a indiqué avoir respecté les consignes préfectorales.O. A.