La halte de nuit va voir le jour

— 

Une vingtaine de fauteuils installée.
Une vingtaine de fauteuils installée. — M.Libert / 20 Minutes

L'ouverture officielle est prévue pour le 11 juillet. Mais l'association Abej avait choisi d'inaugurer, hier, les 600 m2 sa halte de nuit, dans l'ancien collège Saint-Michel, rue de Fleurus, à Lille. « Un lieu qui doit accueillir les personnes les plus marginales qui dorment d'habitude dans la rue », soulignait son président Hugues Deleplanque, lors du discours. Le lieu prévoit aussi de recevoir quatre chiens. Les jours prochains, une rencontre avec l'adjoint à la sécurité de la ville de Lille est prévue. « Pour commencer, nous n'allons accueillir qu'une vingtaine de personnes », précise Patrick Pailleux, directeur de l'Abej. En attendant l'ouverture d'un sanitaire, dont les travaux sont bloqués faute d'un permis de construire qui doit être déposé demain. Il est vrai que depuis le début de ce projet, les relations sont tendues avec la municipalité qui « estime en faire déjà beaucoup pour les sans-abri et aurait souhaité voir la halte s'installer sur une autre commune de la métropole », dixit un courrier à la préfecture qui finance la location du lieu.G. D.