Un banc mis au ban des projets

— 

« Ce banc est la première victime de la candidature Aubry ». Thierry Pauchet, conseiller municipal (NC) de Lille se réjouissait hier, d'avoir fait capoter un projet de banc public à 345 000 € sur la Grand-place de Lille. La délibération a été retirée au dernier moment du conseil municipal de lundi. « Martine Aubry voulait que tout se passe bien avant l'annonce de sa candidature », suggère l'élu qui avait prévu de dénoncer ce projet. « C'est une œuvre artistique qui mérite un débat », se défend le Vert Marc Santré, chargé du projet.