Une sacoche à ordi rien que pour elles

©2006 20 minutes

— 

« Dans mon précédent travail, mon ordinateur portable était mon principal outil de travail. Mais je n'ai jamais trouvé de serviettes qui me plaisaient.» Forte de ce constat, Anne Bouy, une ancienne chef de pub de 40 ans décide, il y a un an et demi, de créer sa propre ligne de sacoches baptisée So Paris.

La première collection sort en novembre dernier, loin des modèles sombres et masculins.

« Avant, je travaillais déjà en contact avec la mode mais depuis que j'ai créé mon entreprise, je fais quelque chose qui me passionne à 100 %.

» Toutes les sacoches, aux couleurs et aux formes féminines, sont dessinées par une styliste parisienne et contiennent des aménagements permettant, en plus de l'ordinateur, de caser des affaires personnelles.

« Quand on est une femme, on se déplace souvent avec ses affaires personnelles.

Mes sacoches permettent de tout regrouper.

C'est plus pratique et plus élégant.

» Du modèle cuir nylon à celui tout en cuir, le prix des sacoches, uniquement sur Internet, va de 95 E à 275 E.

« Les ventes ont eu du mal à démarrer.

Elles ont commencé avec Noël, explique la créatrice, dont les principales clientes sont suisses et belges.

Si mes produits s'adressent à une clientèle privilégiée, mon prochain objectif est tout de même de vendre mes modèles à des détaillants français.

» La prochaine collection sera lancée dans deux mois.

Fanny Bertrand

www.soparis.com

Outre la France et l'Italie, la Chine fabrique une partie des produits de la marque So Paris. La gamme contient cent modèles différents dont des accessoires assortis aux sacoches.