Lille

Jean-Claude Van Elslander: «Certains policiers n'ont pas reçu la prime dans le Nord»

Inertview du secrétaire régional d'Alliance, principal syndicat de la police nationale.

Vous venez d'interpeller la Direction centrale de la sécurité publique (DCSP) au sujet des primes liées aux violences urbaines. De quoi s'agit-il ?

Après les violences urbaines, le ministre de l'Intérieur avait promis une prime aux policiers qui ont travaillé dur. Or, tous ne l'ont pas reçu dans le Nord.

Pour quelle raison ?

La DCSP a dit que le Nord pouvait récompenser quelque 700 fonctionnaires à raison de 300 e chacun et a demandé une liste de noms au directeur départemental qui n'a eu que quelques heures pour répondre. Tout a été précipité.

Qu'aurait-il fallu faire ?

Demander combien de policiers étaient susceptibles de toucher la prime et diviser la somme globale entre eux. On a fait remonter une liste à Paris de 250 fonctionnaires qui auraient dû l'avoir et qui ne l'ont pas eu. On aura la réponse dans les prochaines semaines.

Recueilli par F. B.