Des médecins solidaires de leur confrère mis en examen

©2006 20 minutes

— 

Hier, la confédération des syndicats médicaux français (CSMF) de la région s'est déclarée solidaire du médecin mis en examen pour non-assistance à personne en danger et non-dénonciation de maltraitance, vendredi dernier, après le décès d'un enfant à la suite de violences répétées, à Auby près de Douai.

« Cela entraîne sa mort sociale », explique le CSFM qui a organisé une action de soutien financier pour leur confrère.

(AFP) .