meurtre d'Une « fille saine »

A Douai, Olivier aballain

— 

«Gentille, sage, docile ». Suzanne Berkmans s'accroche à la barre de la cour d'assises du Nord, à Douai, pour évoquer le souvenir de sa fille. Sophie Berkmans, 41 ans, a été retrouvée égorgée en 2002 dans son cabinet de rhumatologue, à Valenciennes. Après une première journée consacrée à l'accusé, le procès de son meurtrier présumé s'est focalisé hier sur la victime... Et sur la scène sanglante découverte le 7 octobre 2002 par Suzanne Berkmans.
« Rendez-vous compte de ce que j'ai vu », insiste la mère de la victime devant les jurés. Le visage tuméfié par des coups « très violents », Sophie Berkmans a subi un étranglement par une main si « puissante », selon l'expert légiste, qu'elle a laissé la marque de ses doigts sur le cou. Sa gorge est ouverte d'une plaie béante de 10 cm, effectuée « d'un geste pur, net ».

Pas de vie secrète
Mohamed Medjahed est-il l'auteur de cette « sauvagerie », comme l'appelle l'expert ? Dans son box, l'accusé ne bronche pas. Visiblement à l'écoute, il garde les yeux baissés, la plupart du temps. Devant lui, l'enquêtrice de la police scientifique parle aussi de ses ongles, retrouvés à gauche et à droite de la victime, « ADN nucléaire » à l'appui. Mohamed Medjahed avait les ongles longs lors de son arrestation, en 2008. Mais les traces retrouvées sur le cou de la victime peuvent aussi bien avoir été faites avec des ongles de taille normale, a précisé le légiste. Alors, à qui Sophie Berkmans a-t-elle ouvert la porte de son cabinet, le 7 octobre 2002 vers midi ? La victime avait-elle une part d'ombre dans sa vie privée ? « Pas du tout, estime sa cousine à la barre. C'était une fille saine, sans secret ». Au point, selon sa secrétaire, « d'aller ouvrir la porte en toute confiance, sans demander qui c'est. »

Maria

Décrédibilisé par l'absence de preuve, le témoignage de Maria a été fraîchement accueilli hier. En décembre, la témoin avait provoqué le report du procès en évoquant les propos d'une femme jalouse ayant pu commanditer le meurtre.