Le collège joue L'apaisement

Gilles Durand

— 

Le collège Jean-Zay, lieu du drame.
Le collège Jean-Zay, lieu du drame. — M.Libert / 20 Minutes

Rassurer parents et collégiens. Ce soir, le directeur du collège Jean-Zay de Faches-Thumesnil organise une réunion avec les parents d'élèves pour évoquer l'agression survenue mercredi. Une altercation entre des collégiens s'est terminée par trois coups de couteau. L'auteur présumé, âgé de 15 ans, aurait agressé un collègue de classe qui tentait de s'interposer entre lui et une fille.

Relations tendues entre élèves
Vendredi, une information judiciaire a été ouverte contre l'agresseur présumé pour violences aggravées avec arme, mais aussi pour les violences dont ce dernier aurait été victime. Dans cette affaire, le procureur de Lille veut renvoyer tout le monde dos à dos. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'auteur présumé des faits était obligé, depuis quelque temps, de donner ses devoirs à un petit groupe. Après avoir refusé, il aurait été pris à partie et se serait armé par peur. « En tout cas, mon frère ne faisait pas partie des élèves qui importunaient celui qui l'a blessé, témoigne le frère aîné de la victime. Au contraire, il voulait régler un conflit ». Jusqu'alors, le collège de Faches-Thumesnil était considéré comme un établissement sans problème.