Lillénium livre son premier épisode

Gilles Durand

— 

Le futur pôle commercial va se dresser aux portes du Faubourg des Postes, à Lille-Sud.
Le futur pôle commercial va se dresser aux portes du Faubourg des Postes, à Lille-Sud. — Agence Rudy Ricciotti

Lille-Sud aura son centre commercial. Le projet, baptisé Lillénium et mené par les promoteurs lillois Vicity et Nacarat a été présenté vendredi. En face de l'hôtel de police, à l'entrée du Faubourg des Postes, 42 800 m2 de commerce dont un supermarché Leclerc de 5 000 m2 vont sortir de terre à partir du printemps 2012.

Quatre ans de réflexion. L'idée d'un supermarché à Lille-Sud est évoquée pour la première fois en 2007. A l'époque, il est question d'une galerie commerciale et d'un magasin Carrefour sur des terrains récemment acquis par la municipalité auprès de Réseau ferré de France. Des travaux sont prévus par la mairie pour allonger la rue de Marquillies qui longera ce centre commercial.

Le retour des grands magasins. Financé par le Crédit Agricole à hauteur de 140 millions, le pôle commercial Lillénium doit ouvrir ses portes en 2014. « C'est la première fois que je travaille sur un centre commercial, avoue l'architecte Rudy Ricciotti. Je cherche à retrouver la logique des grands magasins avec des vitrines de magasins au rez-de-chaussée ». On pourra faire ses courses à vélo (300 places), mais la voiture reste reine (970 places).
Des emplois à la clé. Environ 550 emplois sont prévus pendant les travaux et 900 après l'ouverture du centre, annonce la mairie de Lille. Le pôle devra ensuite travailler en collaboration avec l'union commerciale de la rue du Faubourg des Postes.

Contestation

Début mai, les Verts ont voté contre une délibération du conseil municipal sur ce futur pôle commercial. « C'est un projet du siècle dernier complètement décalé par rapport à l'utilisation de la voiture », justifient Les Verts. L'opposition UMP défendait un « Euracampus » visant à former les jeunes du quartier à l'écoconstruction.