La ville à boulets rouges sur la rue des Canonniers

Olivier aballain
— 
M.Libert / 20 Minutes

   On efface tout et on recommence. La refonte de la circulation rue des Canonniers, en plein centre de Lille, doit débuter cette semaine. Sept ans après un précédent remaniement qui avait coûté environ 350 000 €. « Nous préférons arrêter l'expérience avant qu'un drame mortel ne se produise », commente Pierre de Saintignon, le premier adjoint (PS). 

 Respect des règles
L'expérience, c'est le regroupement des deux voies de bus sur la gauche de la rue, en venant des gares. « Personne n'a jamais vraiment bien compris comment ça marchait », témoigne Christian, conducteur de taxi. L'aménagement de la rue des Canonniers a eu une incidence sur le carrefour en amont, juste devant le centre commercial. Et là, « tout le monde se croise à l'envers », estime Pierre de Saintignon. Lui veut prendre exemple sur le boulevard de la Liberté : deux voies au centre pour les voitures, deux sur les côtés pour les bus. « Il aurait fallu faire ça dès le départ, soupire Jean-Claude, conducteur de bus. Même nous, on prend parfois la voie de voiture pour ne pas bloquer le carrefour ». « Le problème, c'est que personne ne respecte les règles », glisse Yann, un cycliste. Marc Santré, l'adjoint (Verts) aux déplacements, assume les décisions de 2004. « Nous avons voulu adapter la zone en donnant la priorité aux bus », explique l'élu, selon qui le carrefour est emprunté par deux fois moins d'automobilistes que de passagers bus. Montant des travaux : 300 000 €. Pour combien de temps ?