Grand Mix : la cour d'appel relaxe Balduyck

©2006 20 minutes

— 

« C'est un soulagement. » La cour d'appel de Douai a relaxé, hier, Jean-Pierre Balduyck dans l'affaire du Grand Mix. Condamné en juillet 2005 à 7 500 euros d'amende pour complicité d'atteinte à la liberté des marchés publics, le maire PS de Tourcoing était « satisfait de voir sept années de procédures s'achevaient de cette manière ». En 1998, l'appel d'offres désignant le premier directeur du café-concert, le Grand Mix — avec l'accord du préfet de l'époque — avait été contesté par un candidat malheureux. « Cette décision rassurera les maires de France qui pouvaient craindre d'être mis en cause même après avoir reçu l'appui de leur préfet », a commenté l'édile. V. V.