Mic-mac autour d'une voie ferrée

— 

Frayeur pour le maire de Seclin. Bernard Debreu (PC) a fait interrompre hier des travaux qui menaçaient l'un des tracés du futur tram-train sur la commune. Entrepris sur un terrain privé, les travaux consistaient notamment à enfouir 400 m de voie ferrée afin d'aménager un terrain de paintball. « Un chantier en contradiction avec le plan local d'urbanisme », a expliqué Bernard Debreu. Le terrain appartient pourtant à la chambre de commerce (CCI), qui l'a acheté à Réseau Ferré de France. La CCI a voulu le louer à P8nthouse, un club de paintball voisin. « Il est étonnant que les acteurs économiques du territoire prennent des décisions à l'encontre des aménagements communautaires [le tram-train] », s'est agacé Eric Quiquet, vice-président de la communauté urbaine. Tout le monde a donc fait marche arrière. Au préjudice de P8nthouse, dont les responsables estiment avoir perdu 30 000 € dans l'affaire.O. A.