Lille planche sur les problèmes de quartiers

— 

Mieux aux Bois-Blancs, moins bien à Fives et Saint-Maurice. Le conseil local de sécurité et prévention de la délinquance (CLSPD) a dévoilé samedi les chiffres 2010 pour Lille. « Les résultats sont plutôt bons, malgré deux points noirs : les trafics de stupéfiants et les cambriolages », assure Jean-Claude Menault, directeur départemental de la sécurité publique. Près de la moitié des interpellations de cambrioleurs présumés concerne des mineurs. « Des multiréitérants qui s'attaquent à des habitations modestes pour voler des appareils de haute technologie », selon la police.
Quartier par quartier, c'est celui des Bois-Blancs qui présente la baisse la plus significative de la délinquance. En revanche, les cambriolages et les actes de malveillance dans les stations de métros augmentent à Fives et surtout à Saint-Maurice. « On va mettre l'accent sur ces deux quartiers », prévient Jean-Claude Menault. De son côté, la police judiciaire a créé un groupe spécial de lutte contre le proxénétisme.G. D.