L'exposition aux pesticides mesurée chez les agriculteurs

— 

Les paysans victimes des pesticides ? Pour le savoir, l'association Atmo, basée à Lille, a lancé, lundi une étude sur la présence de ces produits de traitement dans et autour des logements agricoles. « Les agriculteurs sont une population particulièrement exposée », explique Atmo qui va surveiller, sur deux ans, vingt exploitations volontaires dans le Nord. Objectif : obtenir des données sur les risques sanitaires. « On ne connaît pas le seuil de tolérance à ces produits. Ces informations pourront peut-être déclencher des études sur la santé par la suite », souligne Atmo. Car la profession agricole commence à prendre conscience des dangers d'une utilisation régulière de pesticides, suspectés d'être liés à certains cancers et aux troubles neurologiques et de reproduction. Or, il n'existe aucun registre régional des cas de cancers chez les agriculteurs. « Plus de la moitié des agriculteurs nordistes ont suivi une formation qui apprend à mieux utiliser les pesticides », se réjouit Denis Bollenger, de la chambre d'Agriculture. Le champ de la prévention est enfin ouvert.G. D.