La piscine lilloise souillée par des malpropres

— 

C'est la goutte d'eau sale qui fait déborder le vase. Hier, la mairie de Lille était en pourparlers avec les affaires sanitaires et sociales (Ddass) pour trouver une solution concernant les fermetures à répétitions de la piscine Marx-Dormoy. Depuis le début de l'année, les problèmes de matières fécales se multiplient. « C'est une atteinte au service public. Il s'agit d'incivilités volontaires », accuse Michelle Demessine, adjointe (PC) aux sports qui a décidé, au nom de la mairie, de porter plainte. « La deuxième a été déposée la semaine dernière, ajoute-t-elle. En attendant, la surveillance autour des bassins est renforcée. Depuis plusieurs jours, l'association Lille Triathlon a lancé une pétition sur Internet. A quelques jours d'une épreuve qu'elle organise (l'Aquathlon, le 2 avril), ces fermetures perturbent l'entraînement. Même désagréments pour le club de water-polo. « Six séances ont dû être annulées au dernier moment, la semaine dernière », se plaint Josiane Cuvelier, secrétaire du club.G. D.