Dis-moi comment tu te déplaces...

© 20 minutes

— 

Prenez-vous le bus, le métro ou votre voiture pour aller travailler ? Combien de fois par jour vous déplacez-vous ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles devront répondre dès cette semaine 15 000 habitants de la métropole et des communes belges transfrontalières, tirés au sort. Objectif de cette vaste enquête lancée par la communauté urbaine de Lille (LMCU) : évaluer, secteur par secteur, les évolutions des modes de déplacements. Des données utiles puisque la dernière étude, datant de 1998, avait été utilisée pour l’élaboration du plan de déplacements urbains adopté en 1999 par la LMCU. Et si depuis 1965, quatre enquêtes du même type ont été menées, celle de 2006 est pour la première fois étendue aux voisins belges. « On va analyser de quelle façon se font les mouvements entre la métropole et les villes outre-Quiévrain. Il y a beaucoup d’échanges entre les deux pays, explique Marc Santré, adjoint au maire de Lille chargé du Déplacement. Il est donc logique de tenir compte des habitudes des habitants de Tournai ou Courtrai (Belgique). » Autant d’éléments qui serviront à développer, entre autres, les réseaux de transports en commun. Même si on ne s’attend pas à de grandes surprises. « On sait que l’utilisation de la voiture est en constante progression, confirme Marc Santré. L’enquête 2006 nous permettra aussi de vérifier si on a réussi à inverser cette tendance. » Fanny Bertrand

transports Selon l’enquête de 1998, dans l’arrondissement de Lille, 60% des personnes se déplacent en voiture, 30% à pieds, 7% utilisent les transports en commun, 2% le vélo et 1% les deux-roues.