Une carte pour ne plus changer de crèmerie

© 20 minutes

— 

Elle porte bien son nom. Depuis début décembre, « Rebonjour », carte de fidélité et de paiement unique testée dans sept villes de la métropole, incite les clients à revenir chez leurs commerçants. Le principe est simple : tout consommateur qui achète la carte – 5 e immédiatement rentabilisés, car suivis d’un bon d’achat de la même somme – et qui effectue un achat chez un commerçant ayant adhéré au dispositif bénéficie d’une remise de 1 à 5 % et de la possibilité de payer en fin de mois ou en trois ou quatre fois sans frais. « Un traiteur, par exemple, propose aux clients de payer en plusieurs fois sans intérêts, explique Jean-Marie Delneste, de la Promotion du commerce. Pour financer un mariage, c’est important. » Pas moins de 170 commerçants proposent aujourd’hui ce service dans la métropole. « Ça crée une solidarité entre les commerçants. Au lieu de proposer une carte de fidélité chacun, on offre des avantages identiques, explique Julie Saverjon, de A fleurs de pots. Et ça permet aux clients de payer moins cher. » Pourtant, les débuts sont timides. « Pour l’instant, les clients ne reviennent pas plus souvent. Pour la possibilité du paiement en fin de mois, l’acheteur doit donner un RIB. Souvent, les gens ne veulent pas », poursuit Julie Saverjon. Un avis partagé à la Crèmerie des Halles, où l’on attend quelques semaines pour tirer des conclusions. Cette carte qui sera officiellement lancée à la Saint-Valentin, compte bien convaincre un millier de commerçants d’ici à la fin 2006. F. Bertrand Renseignements : 0 810 00 25 25.