Les migrants de Calais à l’initiative d’un défilé

© 20 minutes

— 

Une révolution. Pour la première fois depuis décembre 2002 et la fermeture du centre de Sangatte (Pas-de-Calais), près de 80 clandestins bloqués à Calais ont pris, seuls, l’initiative de se mobiliser hier après-midi devant la sous-préfecture, où ils n’ont d’ailleurs pas été reçus. « C’est idéal qu’ils se prennent en charge par eux-mêmes. D’habitude, nous sommes à l’origine de ce type de manifestation », explique Mickaël Dauvergne du collectif C’Sur dont certains membres participaient tout de même au défilé. Contrairement à eux, plusieurs migrants ont préféré ne pas prendre part au mouvement craignant d’être interpellés par les forces de l’ordre. « C’est le risque de ce genre de manifestation », poursuit Mickaël Dauvergne. Les clandestins se retrouvent en première ligne devant les policiers qui peuvent dès lors les arrêter et entamer une procédure d’expulsion. Ils sont aujourd’hui plusieurs centaines à errer dans les rues de Calais dans l’espoir de rejoindre un jour la Grande-Bretagne. Anne Fauquembergue