« On étouffe le débat sur l’euthanasie »

© 20 minutes

— 

Président de Faut qu’on s’active !, association qui milite pour réguler l’euthanasie. Le procureur de Boulogne vient de requérir un non-lieu à l’encontre de Marie Humbert et du Dr Frédéric Chaussoy. Que vous inspire cette décision ? C’est un soulagement mêlé de colère, car on étouffe le débat sur l’euthanasie. Ce bricolage juridique vise à laisser des pratiques courantes dans la clandestinité. C’est-à-dire ? En invoquant l’irresponsabilité de Marie Humbert, on ne veut pas voir qu’elle assume le geste qui a libéré son fils Vincent. Sa volonté et celle de son fils sont à l’origine du combat pour une loi Vincent-Humbert. Ce combat va-t-il continuer ? Oh oui. Nous avons récolté 180 000 signatures en faveur de cette loi, et nous interpellerons tous les candidats à l’élection présidentielle. Recueilli par Olivier Aballain www.fautquonsactive.com Lire aussi page 4.