A Dunkerque, l'heure du carnaval a sonné

— 

La panoplie du parfait carnavaleux peut ressortir des tiroirs  jusqu'au 26 mars, date du dernier bal.
La panoplie du parfait carnavaleux peut ressortir des tiroirs jusqu'au 26 mars, date du dernier bal. — M.Libert / 20 Minutes

Chantal et Rose-Marie sont de retour. Le carnaval de Dunkerque a repris ses droits, hier*, pour un premier dimanche de chants et de chahuts colorés avec la bande de Fort Mardyck. « C'est un carnaval qui n'existe nulle part ailleurs », explique Christophe Paulino, membre du groupe de musique Les Prouts et auteur d'un ouvrage sur cet événement, il y a dix ans. « Rien ne change, il n'y a pas d'un côté ceux qui défilent et de l'autre, ceux qui regardent, tout le monde participe avec un seul code : partager du plaisir ». Un moment de brassage et un moyen d'intégration « extraordinaires », de l'avis des spécialistes. Le risque ? « Qu'il perde son âme », craint Christophe Paulino, baigné depuis son plus jeune âge dans cette ambiance festive. Alors, aujourd'hui, les chansons du carnaval s'enseignent dans les écoles dunkerquoises.G. D.