Un ancien enfant soldat menacé

— 

Ces jours en France sont peut-être comptés pour Nelo Pedro. La cour d'appel de Douai a annulé, hier, la décision du juge des libertés de remettre en liberté cet ancien enfant-soldat angolais. Sans papiers, le jeune homme avait été arrêté la semaine passée et placé en centre de rétention, en vue d'une expulsion. « On a l'impression d'un acharnement, souligne le Réseau éducation sans frontière (RESF). En contrat avec le conseil général du Nord pour suivre ses études, il n'est pas clandestin ». Il a demandé l'asile politique.G. D.