JO 2012 : des drapeaux made in Avelin

— 

les Jeux olympiques sous la bannière nordiste. Après Séoul, Barcelone ou encore Sydney, les drapeaux de Londres en 2012 seront à nouveau français, fabriqués par Doublet. L'enseigne, dont le siège se trouve à Avelin, a remporté l'appel d'offres et signé le contrat le 10 décembre. Un marché dont le montant reste confidentiel, « Nous étions quinze candidats au départ », indique Luc Doublet, président du conseil de surveillance de Doublet SA. Habitué de l'événement depuis les JO de Grenoble en 1968, Doublet doit produire entre 5 000 et 10 000 drapeaux de 280 nations pour le pavoisement de la totalité des sites des jeux olympiques. « Nous entrerons en phase de production plusieurs mois avant, avec des ajustements au niveau des quantités lors des dernières semaines. D'ailleurs, il est possible qu'on installe une petite unité sur place », poursuit-il. L'entreprise emploie 140 personnes à Avelin et environ 300 dans le monde, pour un chiffre d'affaires en 2009 de 35 millions.F. D.