Une tente pour garantir la dignité des glaneurs

— 

Le principe : donner, plutôt que jeter.
Le principe : donner, plutôt que jeter. — M.Libert / 20 Minutes

Plus besoin de fouiller, ça tombe tout cru dans les cabas. Une dizaine de bénévoles ont lancé hier, à Wazemmes, une opération de solidarité pour les glaneurs de fin de marché. « On veut éviter le spectacle désolant de gens qui pillent les poubelles », souligne Yves Delahaie, président de La Tente des Glaneurs. Cette nouvelle association est chargée de collecter, chez les commerçants, fruits et légumes invendues pour les trier et les redistribuer, sous une tente, à la fin du marché de Wazemmes. « Pour l'instant, une vingtaine de marchands nous aident, on espère en convaincre davantage », précise Maurice Thoré, président (PS) du conseil de quartier de Wazemmes.
Or, sous la neige battante, la plupart des glaneurs habituels avaient déserté le marché hier. A peine une quinzaine de personnes se sont présentées à l'étal. « Il va falloir un peu de temps pour que les gens nous identifient », explique une bénévole. « De toute façon, il n'y aura aucune perte car le surplus ira à d'autres associations caritatives », assure Jean-Loup Lemaire, vice-président de l'association. Dorénavant, la Tente des glaneurs distribuera gratuitement chaque dimanche les fins de marchés. Avec l'espoir de recruter aussi des bénévoles parmi les personnes aidées.Gilles Durand