Les crèches marquent un temps d'arrêt

— 

Seulement quinze nouvelles places en 2011, et uniquement à Lille Sud. A l'occasion du conseil des crèches, réuni samedi, Lise Daleux, élue (Verts) chargée du dossier à la ville de Lille, a annoncé le calendrier des projets. Il faudra attendre 2013 pour que les chantiers immobiliers entamés il y a deux ans, se concrétisent en créant 160 places. « Nous avions prévu d'augmenter la capacité de places en crèche de 360 entre 2008 et 2014, il en reste 265 à fournir. Nous allons y arriver », rassure Lise Daleux. Comme dans quasiment toutes les grandes villes françaises, les places en crèches restent insuffisantes. La ville reçoit chaque année plus de mille demandes et ne peut en satisfaire qu'environ 400. « La majorité des demandes non satisfaites trouvent parfois une solution ailleurs, dans des crèches privées par exemple », précise l'élue. Mais si la quantité de places n'évoluera guère en 2011, ce ne sera pas le cas pour la qualité de l'accueil. Les cuisines pourront enfin préparer des repas bio.G. D.