Momolouns veut un rap plus féminin

— 

Total respect pour les femmes. Vendredi, lors d'un concert à la Maison Folie de Moulins, le rappeur tourquennois Mohamed Lounaci, alias Momolouns, a, de nouveau, lancé son appel à la mixité. « Je ne me retrouve pas toujours dans le discours machiste du rap », avoue cet éducateur dans le civil. Si le rappeur avait déjà son lot de fans féminines, le discours a encore du mal a passer. Vendredi, une quinzaine de filles étaient noyées au milieu de deux cents spectateurs. Au Grand Mix de Tourcoing, lors d'un précédent concert, elles étaient aussi très minoritaires. « C'est la première fois que j'ose venir à un concert de rap, soulignait Aurélie à Tourcoing. En général, les filles n'y ont pas trop leur place. » « Faux » , rétorquent en chœur Tiffany et Justine, habituées des concerts rap. D'après Sofya Groult, conseillère municipale à Tourcoing et fan de Momolouns, « il faudrait que d'autres rappeurs lancent le même message pour que les mentalités changent vraiment ». G. D.