à Douai, la justice se met au SMS

— 

Le SMS pour améliorer l'efficacité judiciaire. Le tribunal de Douai a mis en service un dispositif moderne et unique en France pour rappeler aux prévenus les dates de leur audience, et surtout, de venir avec leur avocat. Pour l'instant, seules les comparutions sur reconnaissance préalable de culpabilité (le « plaider-coupable ») sont concernées. « Cette procédure nécessite la présence obligatoire d'un avocat qui souvent était absent. Il fallait renvoyer l'affaire », explique le procureur de Douai, Eric Vaillant, à l'initiative de ce procédé inauguré le mois dernier. Sur les trente affaires, vingt-sept ont ainsi pu être jugées en octobre. L'opération a été réitérée pour les comparutions « plaider coupable » de vendredi. « Mais en prévenant quinze jours à l'avance cette fois, souligne Eric Vaillant. L'objectif est d'arriver à ce que toutes les audiences puissent avoir lieu ». A l'avenir, la formule pourra être déclinée à d'autres types d'audiences. Et l'utilisation d'e-mail est également envisagée.G. D.