La finance solidaire crée de plus en plus d'intérêt

— 

L'entreprise de restauration « Croc la vie » est née grâce à l'épargne solidaire.
L'entreprise de restauration « Croc la vie » est née grâce à l'épargne solidaire. — Pascaline Chombart/LMCU

C'est un secteur en pleine croissance. La semaine de la finance solidaire qui commence aujourd'hui, s'ouvre sur une bonne nouvelle : depuis son ouverture à l'épargne salariale, la finance solidaire a grimpé de 47 % en un an. Les 2,4 milliards d'épargne ainsi récoltés servent à financer des entreprises à forte implication sociale et environnementale. C'est le cas notamment de Croc la Vie, une entreprise de restauration bio pour les crèches, installée en début d'année à Hem. « J'ai d'abord fait appel à ce type de financement qui fait partie de ma conception de l'économie, explique le responsable Anthony Beharelle.
Samedi, de 16 h à 19 h, à la Maison Folie de Moulins à Lille, un spectacle, suivi d'un débat, évoquera la finance solidaire avec un grain de poésie en plus.G. D.