Le Profanateur jugé irresponsable

— 

Il échappe à l'hospitalisation d'office, mais on lui conseille vivement « de se faire soigner ». Bouthaer, le profanateur d'Hénin-Beaumont, a été reconnu hier par le tribunal correctionnel de Béthune comme l'auteur des dégradations commises début août, au cimetière et sur le temple protestant. Dans le même temps, il était déclaré irresponsable pénalement. Car près de deux mois après les faits, « l'enquête a mis au jour la complexité de ce dossier : une zone trouble entre justice et folie », pointe Julien Adroit, le substitut du procureur. Bouthaer, chemise bleue et col blanc, avait d'abord expliqué avoir tracé des croix gammées sur le temple « pour se rapprocher d'amis nazis autrichiens ». Avant d'invoquer les ordres « d'une italienne au Luxembourg ». Une expertise psychiatrique avait diagnostiqué le 24 septembre dernier une « décompensation psychotique aigüe ». Bouthaer devra tout de même indemniser les victimes. Et sera interdit autour des lieux de culte durant six ans.G. T.