Le transport des élèves handicapés reprend du service

— 

Il ne faut pas désespérer. D'après la société Vortex, qui a remporté les deux tiers de l'appel d'offres pour le transport scolaire des enfants handicapés dans le Nord, « 100 % des élèves sont aujourd'hui transportés normalement ». Une précision qui vient après les protestations sur la qualité de service, exprimées depuis la rentrée par les parents et relayées par l'une des sociétés qui a perdu l'appel d'offres. « Leur prise en charge n'est pas sérieuse », critique la direction de Nouvel-Horizon, qui voit ainsi s'envoler 70 % de son chiffre d'affaires. « L'administration a pris le pas sur le quotidien déjà difficile des familles », regrette de son côté Yves-Benoît Toulemonde, directeur de l'association des paralysés de France, tout en reconnaissant les « efforts » du conseil général. « Nous avons eu des difficultés car la décision n'a été confirmée que quelques jours avant la rentrée », se défend Eric Heudicourt, le PDG de Vortex, qui affirme avoir embauché quinze salariés de Nouvel-Horizon.O. A.