La justice vient à Villers-au-Tertre

— 

Retour sur les lieux du drame pour les protagonistes des huit infanticides de Villers-au-Tertre. Hier en début d'après-midi, la justice a organisé un transfert à l'ancien domicile des époux Cottrez, où les corps de six nouveau-nés avaient été retrouvés le 27 juillet. Leur mère, Dominique Cottrez, 45 ans, qui a avoué huit infanticides (deux corps ont été découverts à l'ancien domicile de ses parents), a été mise en examen pour homicide volontaire.
Son époux n'a été entendu qu'au titre de témoin assisté. Pierre-Marie Cottrez, conseiller municipal à Villers, assure ne s'être douté de « rien du tout » au sujet des infanticides. Pour le parquet, qui a demandé deux fois sa mise en examen pour « non-dénonciation de crime », il s'agit de comprendre comment le mari a pu ne pas remarquer la présence des corps. Dans son audition du 17 septembre, Dominique Cottrez avait indiqué que les cadavres avaient été conservés un temps dans la chambre à coucher du couple.O. A.